• Bière maison

    Quel rapport entre intervention économique de l'Etat et bière faite maison ? A priori, aucun, me direz vous. Seulement voilà...
    L'histoire commence quand l'Australie décida qu'il serait interdit de vendre de l'alcool en grande surface, celui-ci ne pouvant l'être que dans des magasins spécialisés, et à des prix intimidants, voire carrément prohibitifs. Dès lors, deux options se présentaient aux australiens : la sobriété permanente – insupportables pour des descendants d'anglais – ou ... la bière « home made ».
    Celle-ci se présente sous la forme d'un contenant cylindrique similaire à une boîte de petits pois, mais en plus gros ( qu'il est possible d'acheter en grande surface puisqu'il ne contient pas d'alcool, mais seulement une potentialité d'alcool ). A l'intérieur, une glue malodorante synthétisant houblon et autres extraits de céréales, un petit sachet de levures, et un guide de fabrication lapidaire. Celui-ci stipule qu'il est possible d'obtenir jusqu'à 26 litres de bières en mêlant ces différents ingrédients avec de l'eau dans des conditions certes précises, mais pas précisées. La suite relève de l'Alchimie, avec un grand A, et avec également un peu de matériel : Il s'agit tout d'abord de désinfecter tout l'environnement immédiat ( avec du produit à moquette si besoin ), puis de faire bouillir de l'eau, d'y ajouter du sucre, des levures, et la glue si appétissante visible sur la partie occidentale de la photo.
    Intervient alors un ingrédient encore un peu plus difficile à se procurer : la patience. Sept jours de fermentation en casserole, puis encore sept jours de fermentation en bouteille. Autant dire une éternité.
    Une fois l'éternité terminée, il ne reste plus qu'à boire... Est-elle bonne ? Elle est sèche, farineuse ; elle sent un peu la levure, un peu le réglisse et elle est sûrement assez forte en alcool. Enfin, quoi qu'il en soit, le résultat est là, nous buvons maintenant de la bière maison australienne.


  • Commentaires

    1
    minette
    Vendredi 20 Juillet 2007 à 14:17
    RICARD
    Pas moyen de trouver le même système pour du ricard australien?
    2
    Gael
    Mercredi 25 Juillet 2007 à 19:33
    bière home made
    On trouve la même chose chez les allemands. et c'est pas trop mauvais. astuce pour bien réussir ta 2nde fermentation et ne pas avoir le gout de levure: évite de brasser la cervoise avant la mise en bouteille et laisse bien les lies de coté. d'ailleurs je te donnerai le N° de bourgogne alcool pour qu'ils passent les récupérer.
    3
    Pinpin
    Vendredi 10 Août 2007 à 17:04
    Bière
    Je commence à m'inquièter sur la qualité effective du vin australien.... pour vous soutenir dans votre dure lutte de l'attente de la bonne bière, je boycotterai les vins australiens pour les vins bourguignons... Sinon "bourgogne alcool" c'est quoi ça ? Le club des alcooliques anonymes bourguignons exilés ? ... Et je suis fiiieeeerrrr...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :